2e rencontre du groupe de travail sur l’espace de liberté – rivière Coaticook

2e rencontre du groupe de travail sur l’espace de liberté – rivière Coaticook

atelier2espaceliberte

 

 

 

21 décembre 2016 – La 2e rencontre du groupe de travail pour le projet sur l’applicabilité de l’approche par espace de liberté de la rivière Coaticook s’est déroulée le 7 décembre dernier, à la MRC de Coaticook. Cette rencontre s’inscrit dans le projet de doctorat de  Simon Massé. Les objectifs de son projet sont les suivants :

  • Cartographier l’espace de liberté de tronçons fluviaux localisés dans 3 bassins versants (Coaticook, du Nord et Mitis);
  • Identifier les conditions favorables et défavorables à l’application du concept d’espace de liberté dans la gestion des cours d’eau;
  • Développer un cadre de référence pour favoriser l’intégration de l’espace de liberté dans les politiques territoriales

Consulter la présentation complète

Une trentaine de personnes étaient donc réunies pour prendre connaissance des cartes d’espace de liberté et pour discuter notamment des impacts que pourraient causer l’application du concept d’espace de liberté. Parmi les impacts identifiés, la plupart découlaient de recommandations visant à encourager la mise en oeuvre d’une bande riveraine minimale de 15 mètres et de limiter la stabilisation des berges. Les principales appréhensions concernaient :

  • La perte de superficie cultivable;
  • Le paiement de taxes foncières pour des parcelles qui ne pourraient plus être cultivées;
  • La difficulté de parcourir la rivière en canot dans l’éventualité d’une augmentation de bois mort en raison de l’érosion;
  • L’adaptation possiblement coûteuse des infrastructures de transport;
  • L’apport de sédiments en raison de l’érosion des berges.

Pour conclure la rencontre, les bénéfices environnementaux, économiques et sociaux entourant la conservation d’un espace de liberté ont été discutés, les voici résumé dans le tableau suivant:

tableaubenefice

motouverture

Mot d’ouverture du directeur général de la MRC de Coaticook, Dominick Faucher

La MRC de Coaticook a «non seulement accepté la réalisation du projet de recherche sur son territoire, mais a également investit financièrement pour sa réalisation. La MRC est très heureuse de voir la grande participation et souhaite que les discussions constructives se poursuivent afin de bien refléter les enjeux d’aménagement du territoire en lien avec l’espace de liberté» mentionne Dominick Faucher, directeur de la MRC de Coaticook.

Pour plus d’information sur le projet
contactez Simon Massé
simon.masse@uqar.ca

Leave a Comment (0) ↓