Mise en contexte

La qualité de l’eau et l’érosion des sols sont des enjeux importants dans les sous-bassins versants dont l’occupation du territoire est majoritairement dominée par l’agriculture. L’implantation de bandes riveraines élargies peut être une solution, sans être la seule, pour réduire l’impact de l’agriculture sur la qualité de l’eau et sur la problématique d’érosion des sols. En effet, celles-ci peuvent contribuer à réduire l’absorption de nutriments, freiner l’apport en sédiment et réduire la vitesse d’écoulement. Elles peuvent aussi avoir un impact considérable sur la biodiversité locale en améliorant la qualité d’habitat en bordure des cours d’eau, mais aussi en fournissant des corridors de déplacement pour la faune. Plus spécifiquement, deux MRC ont été ciblées pour ce projet en raison de leurs problématiques de qualité de l’eau et d’érosion des sols en lien avec les pratiques agricoles, il s’agit des MRC des Sources et de Coaticook.

Objectifs

Ce projet est piloté par le COGESAF en étroite collaboration avec la MRC des Sources, la MRC de Coaticook et le Club agroenvironnemental de l’Estrie. L’objectif est d’accompagner les producteurs agricoles intéressés à l’identification d’une bande riveraine élargie (minimum de 5 mètres de largeur) sur leur propriété. On recherche un total de 45 entreprises dans la MRC des Sources ainsi que dans la MRC de Coaticook souhaitant implanter une bande riveraine élargie répartis dans 5 sous-bassins versants, sur une base volontaire. Le projet étant d’une durée de 4 ans, on vise un total de 1km par sous-bassin.

Exemple de bande riveraine élargie en milieu agricole. Réalisée en bordure de la rivière Tomifobia dans le cadre d’un projet de protection de l’habitat de la tortue des bois. 

Rappelons les bienfaits d’une bande riveraine élargie, en milieu agricole.

  • Rempart contre l’érosion des rives
  • Barrière contre les apports en nutriments et sédiments aux plans d’eau
  • Brise-vent naturel
  • Habitat et corridor écologique pour la faune et la flore
  • Régulateur du cycle hydrologique

Réalisation

Lors de la première année du projet, l’analyse du territoire a été effectuée. L’analyse du territoire a permis d’identifier 4 sous-bassins versants dans la MRC de Coaticook en plus de celui de la MRC des Sources. Ensuite, des producteurs ont été ciblés dans ces sous-bassins versants et des cotes de priorités leur ont été attribuées.

Les prochaines étapes du projet sont la rencontre de ces producteurs, l’identification des bandes riveraines élargies et la production des plans et devis pour chaque producteur participant.

Partenaires

 

Ce projet a été financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre du programme Prime-Vert.

Pour plus d’information sur ce projet :

Nicolas Bousquet, biol.

COGESAF

819-864-1033 poste 24

nicolas@cogesaf.qc.ca