Cinq municipalités s'engagent pour la protection du Grand lac Saint-François

Cinq municipalités s'engagent pour la protection du Grand lac Saint-François

C’est devant près de cinquante personnes et en présence de l’adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Scott McKay, que cinq municipalités riveraines du Grand lac Saint-François, ainsi que la MRC Le Granit ont signé une entente de bassin à Sainte-Praxède, le 29 avril 2013. L’entente porte sur l’ajout, la modification ou l’harmonisation des règlements municipaux pour assurer une meilleure protection de leur plan d’eau.

signature29avril2013

En avant plan : M. Jean-Rock Turgeon, M. Gilles Gosselin, Mme Josée Vachon, Mme Catherine Frizzle, M. René Charest et M. René Gosselin. En arrière plan : M. Martin Cadorette, M. Sylvain Carrier, M. Ghislain Breton, M. Maurice Bernier, M. Serge Bilodeau et M. Jean-Luc Fillion. Source : COGESAF

Les municipalités de Saint-Joseph-de-Coleraine et d’Adstock ont adopté, dans les dernières années, des règlements permettant de restreindre l’usage d’engrais et de pesticides, ainsi que l’obligation d’assurer la revégétalisation des bandes riveraines en zone de villégiature. La municipalité de Sainte-Praxède vient d’adopter un projet de règlement sur l’intégration de dispositions visant à encadrer le déboisement sur les terrains riverains. Ces trois municipalités sont dans la région de Chaudière-Appalaches. Du côté de l’Estrie, les municipalités de Saint-Romain et de Lambton appliquent toutes deux le Règlement de contrôle intérimaire de la MRC Le Granit visant également une protection accrue des plans d’eau sensibles ainsi que des efforts de protection de la bande riveraine. Le bassin versant du Grand lac Saint-François compte 15 municipalités, dont 5 sont riveraines du lac. Le COGESAF poursuivra le travail de sensibilisation avec les municipalités non riveraines au cours de l’année.

Cliquez ici pour consulter l’entente de bassin

 

 

 

 

Leave a Comment (0) ↓