Gestion des barrages et changements climatiques, à quoi doit-on s’adapter?

Gestion des barrages et changements climatiques, à quoi doit-on s’adapter?

28 avril 2017 –  Les scénarios de changements climatiques sont de plus en plus concordant dans le sud du Québec, dans les prochaines années, on estime que la crue printanière sera moins prononcée, les étiages estivaux plus longs et les redoux hivernaux plus fréquents. Toutefois, les besoins d’adaptation ne sont pas encore tous connus. Le COGESAF s’intéresse au défi d’adaptation pour les barrages, dans un contexte de changement climatique, pas uniquement sur la gestion du barrage lui-même, mais également sur la résilience des communautés locales. Une des toutes premières étapes d’un projet d’envergure a été réalisée par un groupe de quatre étudiants de la maîtrise en environnement de l’Université de Sherbrooke entre le mois de janvier et le mois d’avril 2017.

Objectifs

L’objectif était de démontrer quel est l’état de la situation dans le bassin versant de la rivière Saint-François et quelles sont les réussites de la médiation dans les conflits d’usages portant sur la gestion des barrages au Québec, mais aussi ailleurs dans le monde. Ce mandat de quatre mois comportait deux livrables dont les objectifs étaient complémentaires :

Livrable 1

  • Effectuer une recherche et une revue des conflits d’usage liés à la gestion des barrages sur le territoire du COGESAF;
  • Documenter et décrire les barrages à l’aide de critères discriminants qui permettent de les distinguer entre eux en plus d’exposer les conflits qu’engendre leur gestion;
  • Présenter la méthodologie et les critères les plus adéquats pour la sélection de trois barrages par le COGESAF.

Livrable 2

  • Effectuer une recherche afin de répertorier des conflits d’usage liés à la gestion des barrages et s’étant résolus grâce à la méthode de médiation;
  • Identifier et présenter les facteurs déterminants ayant mené à la réussite de la résolution des conflits par la médiation;
  • Présenter des variantes dans l’approche de résolution de conflit par la médiation;
  • Formuler des recommandations sur la base des facteurs de réussite ainsi que des variantes identifiées.

Réalisations

Comme les conflits d’usages ne sont pas tous grandement médiatisés, il a été difficile de collecter l’information sur les conflits d’usage. Toutefois, il a été possible de faire ressortir que les conflits d’usages sont généralement liés à :

Inondations
Érosion des berges en embâcles
Variation du niveau d’eau
Inquiétude et sécurité
Qualité des habitats et biodiversité aquatique

Les changements climatiques se présentent selon les tendances suivantes :

Tendance

L’objectif du projet étant de choisir, ultimement, trois systèmes afin de réaliser un projet de médiation, des critères ont du être déterminés pour en orienter le choix. Les critères sont détaillés dans le rapport 1, mais concernent trois grandes catégories :

Les critères sur l’ampleur du conflit
Les critères sur les impacts environnementaux
Les critères sur les communautés environnantes

Cas de réussite

Plusieurs exemples ont été recensés dans le rapport 2 sur les cas de conflits ayant été réglés par la médiation, voici le tableau synthèse des recherches du groupe d’étudiants :

TableauSynthese

Pour consulter les rapports :

Rapport2

Télécharger le rapport complet

Équipe de réalisation

Le projet a été réalisé par :

Louis Béchard
Guilhem Michel
Sarah Jane Armstrong
Frédérique A. Beaulieu

Informations

Contactez Catherine Frizzle
catherine@cogesaf.qc.ca
(819) 864-1033 poste 23

Leave a Comment (0) ↓