Formation et éducation

Par ailleurs, la formation et l’éducation représentent des activités de transfert du savoir, avec comme objectif l’amélioration de ce savoir et l’augmentation des compétences des divers acteurs de l’eau.

À ce chapitre, l’approche de gestion intégrée, les instruments économiques, la modélisation, l’aménagement du territoire, le financement et la gestion participative, entre autres, sont des champs de formation incontournables pour les personnes impliquées dans la gouvernance de l’eau. La sensibilisation et l’éducation des citoyens et des citoyennes à une utilisation judicieuse de l’eau et des écosystèmes aquatiques sont requises. Les programmes d’économie d’eau en constituent un exemple pertinent.

À cet égard, le gouvernement s’engage à développer et mettre en place des programmes de sensibilisation et d’éducation à l’intention des divers acteurs de l’eau. Ces programmes permettront d’encourager les initiatives, à l’échelle du bassin versant, de sensibilisation et d’éducation, afin de susciter une mobilisation accrue des usagers dans la prise en charge collective de la gouvernance de l’eau.

(Politique nationale de l’eau. Québec, 2002, page 26)