Le printemps 2017 rappelle à plusieurs citoyens au Québec des moments difficiles. En effet, ce sont 287 municipalités qui ont été affectées par les inondations. La région de l’Estrie a été épargnée cette fois-ci, mais elle a connu plusieurs épisodes d’inondation dans les dernières années. Une communauté qui a été particulièrement affectée est celle de Coaticook qui a reçu, en 2015, 76 mm de pluie en 24 heures, dont 50 mm sur une période de deux heures (MDDELCC, 2015). Qu’on associe ces événements aux changements climatiques ou non, la réflexion sur la vulnérabilité des communautés et sur la diminution de cette vulnérabilité peut être amorcée et c’est en ce sens que le Regroupement des organismes de bassin versant du Québec (ROBVQ) a lancé le projet RésAlliance. La Rés-Alliance est une communauté de pratique en adaptation aux changements climatiques coordonnée par le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ). Le projet du bassin versant de la rivière Coaticook est mené en étroite collaboration avec la MRC de Coaticook, les muncipalités de Dixville, Coaticook, Compton et Waterville.

Objectif du projet

  • Réaliser un portrait du bassin versant de la rivière Coaticook portant sur les inondations
  • Élaborer un diagnostic de la vulnérabilité de la communauté dans un contexte de changements climatiques
  • Proposer, en collaboration avec les acteurs locaux, un plan d’adaptation aux changements climatiques

Le 16 octobre, ne manquez pas la soirée sur l’eau et les changements climatiques qui se déroulera au pavillon des arts et de la culture de Coaticook

Plan d’adaptation aux changements climatiques : Phase II Diagnostic de la vulnérabilité des communautés du bassin versant de la rivière Coaticook (à venir – octobre)

Plan d’adaptation aux changements climatiques : Phase III Plan d’adaptation du bassin versant de la rivière Coaticook (à venir – décembre)

Plan d’adaptation aux changements climatiques : Phase I portrait des inondations et du bassin versant de la rivière Coaticook