Projet de maintien de la productivité forestière dans les milieux humides potentiels par une gestion par bassin versant

Bassin versant de la rivière au Saumon et localisation des deux sous-bassins où l'étude se déroule

Bassin versant de la rivière au Saumon et localisation des deux sous-bassins où l’étude se déroule

Des études ont été menées dans les dernières années pour prioriser les efforts visant le maintien du potentiel de biodiversité des milieux humides en Estrie. Citons, notamment, le Portrait de l’identification des milieux naturels d’intérêt pour la protection de la biodiversité en Estrie de la CRRNT (2011),  de même que l’étude Identification, classification et proposition de priorisation pour la conservation de certains milieux humides en Estrie (CERFO, 2012). Dans le territoire sélectionné, près de la moitié des types écologiques associées à la présence de milieux humides forestiers pourraient être soustraits de la coupe forestière si on tient compte de la stratégie sur l’aménagement durable des forêts. Il est donc intéressant d’aller scruter davantage pour savoir si ces milieux peuvent jouer un rôle non seulement sur la biodiversité, mais surtout, dans le cas présenté ici, sur le débit. En effet, le choix du territoire est motivé par l’importance de l’activité économique associée la forêt, mais aussi à la présence de risques associés aux inondations à l’embouchure du bassin versant de la rivière au Saumon et en aval sur la rivière Saint-François.

Objectifs

ouvert1En se basant sur l’utilisation d’un modèle hydrologique, le projet vise à déterminer le rôle des milieux humides forestiers sur le débit dans le bassin versant de la rivière au Saumon. En collaboration avec tous les acteurs concernés, il est prévu d’évaluer, de façon théorique, si la perte ou la modification de ces milieux affecte significativement le débit. Des types écologiques ont été associés à des milieux humides forestiers, toutefois, ces milieux peuvent parfois offrir une très bonne productivité forestière. Dans un contexte de changement climatique, le projet souhaite donc travailler en profondeur sur le développement durable des ressources en milieux forestier, par la gestion intégrée par bassin versant des milieux humides forestiers.

Dans le cadre du projet soutenu par le PDRF, les objectifs sont les suivants :

  • Effectuer une revue de littérature sur le rôle des milieux humides forestiers sur le régime hydrique selon les conditions retrouvées dans le bassin versant de la rivière au Saumon;
  • Synthétiser l’ensemble des informations nécessaires et disponibles pour la calibration et l’adaptation du modèle;
  • Effectuer une analyse de sensibilité du modèle aux perturbations des milieux humides forestiers en fonction des recommandations des acteurs du milieu forestier.
 

Réalisations

Photo 063Au démarrage du projet, une visite terrain a permis de confirmer le choix des sous-bassins versants pouvant être instrumentés. Ainsi, pour le bassin versant Bown et McLoad, des sondes de débit ont été installées en rivière. De plus, une visite terrain effectuée par un biologiste a permis de valider certaines informations sur la présence des milieux humides et leur type. Une station météo a été installée dans un des deux bassins.

Afin d’intégrer les préoccupations des partenaires du milieu, deux rencontres de travail ont eu lieu avec l’Université de Sherbrooke, Domtar, l’Agence de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie, Aménagement forestier et coopératif des Appalaches ainsi que le Regroupement des organismes de bassin versant du Québec (ROBVQ). Les principales préoccupations sont présentées dans les comptes rendus des rencontres:

Rencontre du 14 avril 2015

Rencontre du 12 juin 2015

Revue de littérature

Instrumentation du bassin versant

Analyse de sensibilité du modèle

Il est à noter que les partenaires auront l’occasion de se réunir à nouveau à l’automne pour suivre les résultats du projet de maîtrise.

Consulter l’article du projet – 3 juillet 2015

 

Partenaires

Le projet est rendu possible grâce à l’aide financière de la Conférence régionale des élus de l’Estrie via le Programme de développement des ressources forestières

Le projet est une collaboration des partenaires suivants :

Agence de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie
Aménagement forestier et coopératif des Appalaches
COGESAF
Domtar
ROBVQ
Université de Sherbrooke (Professeur Robert Leconte, Mélanie Trudel et Émilie Duhamel-Beaudry)

 

Pour plus d’information

Catherine Frizzle
Écrivez-lui
(819) 864-1033 poste 23

Leave a Comment (0) ↓