Projet de convergence des données de qualité de l’eau

Publié par | 05 novembre 2013 | Le PDE en marche! | ...

La mise à jour d’un PDE n’est pas une mince tâche. Comme vous l’aurez constaté à la lecture du Concert’eau, l’équipe du COGESAF y travaille actuellement. Afin de réaliser ce mandat, la donnée incontournable s’avère être la qualité de l’eau.

DSC_0994Le COGESAF bénéficie de nombreux partenaires qui échantillonnent divers lacs et cours d’eau pour des projets locaux et qui acceptent de transmettre leurs données. C’est ainsi que nous pouvons, avec les années, bâtir une banque de données sur la qualité de l’eau. Toutefois, comme l’objectif de chacun des projets n’est pas le même, les paramètres échantillonnés ne sont pas les mêmes, ni les fréquences d’échantillonnage, ni le maintien des stations d’une année à l’autre.

Afin de s’y retrouver plus facilement, le COGESAF a misé sur l’élaboration d’une base de données sur la qualité de l’eau qui permet d’entrer les informations en provenance de chacun des partenaires sur le terrain, dans un format standard. Ainsi, il est maintenant possible de ressortir aisément l’information sur la qualité de l’eau selon différentes hypothèses :

  • Combien y a-t-il eu de dépassement de la norme de phosphore dans les 5 dernières années pour l’ensemble des stations échantillonnées dans le bassin versant;
  • Pour une station en particulier, quel est le paramètre qui obtient la moins bonne cote de qualité de l’eau;
  • Où dans le bassin versant retrouve-t-on les principaux problèmes de matières en suspension dans les échantillonnages d’eau;
  • Etc.

Le projet est rendu possible grâce à la participation financière de la Conférence régionale des élus de l’Estrie, plus précisément par une aide financière du Fonds de développement régional, de la Ville de Sherbrooke, ainsi que de la MRC de Memphrémagog. De plus, le projet a misé sur une importante collaboration avec les MRC de l’Estrie et la Ville de Sherbrooke afin de travailler sur l’uniformisation des données. Les MRC participantes sont, outre la ville de Sherbrooke, la MRC de Memphrémagog, de Coaticook, Le Val Saint-François, Le Haut Saint-François et Le Granit. À l’issu du projet, ces dernières pourront bénéficier d’un accès à la base de données pour y faire des analyses, elles auront un portrait de la qualité de l’eau et des usages par bassin versant sur leur territoire et pourront prendre connaissance de la qualité de l’eau en amont de leur territoire.

Les données générées par le projet seront publiées dans l’outil de cartographie du COGESAF. De plus, le projet a été conçu de manière à faciliter l’intégration des données des années futures. Les partenaires pourront donc y ajouter leurs données chaque année, le COGESAF pourra analyser les données de qualité de l’eau chaque année, et ce, sans qu’un investissement majeur soit nécessaire. Merci à tous nos partenaires!

Catherine Frizzle

Catherine Frizzle