g_GR24_P10-2_MYSP_DELA_00264

Myriophylle à épi Source MDDELCC

À l’été 2015, Bleu Massawippi a entrepris de mettre à jour les données concernant les herbiers dans les eaux peu profondes du lac Massawippi. L’équipe a sillonné le lac à partir de la mi-juillet, moment où les plantes aquatiques sont plus développées. Au total,  ce sont 741 quadrats de 1m par 1m, dans lesquels 20 différentes espèces ont été recensées. Le myriophylle à épi domine près de 40% des quadrats. Cette plante envahissante est certainement à surveiller. Sa présence avait été notée en 2005 par le RAPPEL, toutefois, le protocole de 2005 ne visait pas à délimiter la taille des herbier. Ainsi, il n’est pas possible de noter si sa présence s’est accentuée.

Les espèces envahissantes comme le myriophylle à épi sont problématiques pour plusieurs lacs de la région. Il n’est pas toujours possible, à des coûts raisonnables, de diminuer sa présence, toutefois, des actions peuvent être faites pour limiter sa propagation :

  • Sensibilisation des citoyens pour diminuer les apports de nutriments directs au lac;
  • Sensibiliser les usagers du plan d’eau pour éviter le passage des embarcations dans les zones d’herbiers pour éviter leur fragmentation, ce qui augmente leur dispersion;
  • Améliorer les pratiques de lavage de bateau. Cette mesure permettrait également d’éviter l’arrivée de nouvelles espèces envahissantes;
  • Poursuivre les efforts dans le bassin versant pour diminuer les apports de nutriments.
BleuMassawippicarteweb

Carte interactive présentant les résultats de la caractérisation des herbiers au lac Massawippi en 2015

Afin de diffuser les résultats, Bleu Massawippi a innové en présentant les résultats de leur campagne terrain sur une carte interactive web. Le rapport complet est également disponible en pdf. Bleu Massawippi a également caractérisé les bandes riveraines du lac.